à propos









On pourrait présenter le Maquis comme un festival uqamien qui, depuis 2017, tâche de créer un milieu improbable de rencontres évanescentes, traversées par une multiplicité d’intensités disciplinaires et affectives, et ce, afin que les communautés étudiantes des arts vivants et visuels, écrits et joués apprennent les unes des autres.

Les trois éditions précédentes ont été de longues journées de travail, ponctuées de nouvelles solidarités cherchant à valoriser, diffuser et transformer le travail des étudiant.e.s.

Le projet commissarial qui donne naissance au festival met de l’avant cette multiplicité de médiums et de voix, leurs fécondes disséminations transdisciplinaires qui incluent les perspectives d’artistes et d’étudiant.e.s marginalisé.e.s dans les institutions et l’espace public.















Mais le Maquis, c’est aussi l’incarnation d’une résistance étudiante. Il ne faut pas oublier que Laurence Beaudoin Morin fabule d’abord ce festival avec l’intention farouche de sauver le Café des arts et de design, un autre lieu de rassemblements importants pour la vivacité et l’hétérogénéité des rencontres qui y sont possibles.

Après avoir remporté son premier pari, le festival se renouvelle à chaque année, vagabond et collaboratif. Dans cet esprit nomade, l’édition 2020 du Maquis poursuit son mandat et prouve encore une fois sa résilience : les étudiant.e.s dont les œuvres ont été choisies ne se verront pas invisibilisé.e.s parmi l’opacité des voies inconnues, mais nécessaires à l’élaboration d’un nouveau médium expositionnel.


Chères virtualités de chair, situées et transversales, qui toucherez de vos yeux ce festival repensé, d’où que vous êtes, cette publication est pour vous.






    Isabelle Boucher




L’équipe

 du   ma-
        quis
        2020

Commissaires :


Marie-Hélène Durocher     Léa Martin     Gabrielle Sarthou

Co-coordonatrices :


Augustina Belen Pedrocca     Isabelle Boucher

Responsables des communications :


Thomas Guet     Gabriel Leclerc-Giguère

Designeuse graphique :


Maeva Gauthier-Chartrand


Designer web :


Eric Delplancq

Correctrice :


Laurence Monfils

Remerciements :


Maguy Clouston     Pauline Desriac     Mylène Lachance Paquin     Jean Rey-Regazzi


Et un remerciement tout spécial à Laurence Beaudoin Morin



Septembre 2020 à l’occasion du Festival Le Maquis 2020